1,2 milliard d’euros lâchés par la France à l’Afrique pour la lutte contre le Covid-19

Temps de lecture : 2 minutes

Jean-Yves Le Drian, le ministre des Affaires étrangères,  a appelé à renforcer « les systèmes de soins » sur le continent ainsi que « les capacités de détection et de recherche scientifique en appuyant la recherche africaine »




Cette information glanée par notre rédaction ce matin sur msn.com a de quoi susciter l’interrogation et l’indignation chez certains citoyens français…Et c’est tout à fait légitime, étant donné que chaque jour nous sommes témoins de ce manque cruel de financement de l’État à l’encontre du corps médical voué corps et âmes à lutter contre ce Coronavirus qui décime le monde.

Si certains diront que la France à bien d’autres obligations à respecter sur son propre territoire en cette période de crise sanitaire, avec de flagrants manques financiers pour aider par exemple ce corps médical à avoir plus de respirateurs, de masques etc et une assez mauvaise gestion en général de cette période de pandémie, Jean-Yves Le Drian, le ministre français des Affaires étrangères, annonce mercredi 8 avril que la France allait accorder une aide de « près de 1,2 milliard » d’euros pour la lutte contre la propagation du Covid-19 en Afrique.

Alors qu’on demande aux entreprises automobiles de fabriquer des respirateurs avec des pièces mécaniques, que l’on s’offusque de ne pas avoir assez d’argent pour aider le corps médical ou qu’on ignore tout simplement le fait qu’on pourrait octroyer un capital à des entreprises locales pour les aider à fabriquer des masques en séries, histoire d’éviter de devoir les commander en Chine et se les faire voler par les Américains, on préfère allouer un budget à un autre pays…

Est-ce qu’on marche sur la tête ?
Le geste est plutôt louable et altruiste mais…est-ce vraiment le moment d’allouer un budget pareil à un pays alors que le sien est dans la rue à mendier des masques, des respirateurs, des hôpitaux mobiles. Le gouvernement en arrive même à devoir faire des communiqués pour expliquer aux français comment fabriquer leur propre masques avec du Sopalin ou des bandana et quelques élastiques ?

« Les besoins sont immenses »

La première chose que vous vous dites, quand vous suivez l’actualité de ce Covid 19 en France, est que les besoins le sont également ici, en France…
Mais là n’est pas le sujet…Le français passera après…
Il a déclaré devant la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale :

« Au niveau bilatéral, nous prendrons part à cet effort en réorientant une partie substantielle de notre aide au développement sur les enjeux de santé et les enjeux alimentaires pour près de 1,2 milliard d’euros »



L’Union Européenne débloque « plus de 20 milliards d’euros »

Le chef de la diplomatie française invite alors le G7 et le G20 à œuvrer en son sens :

« Les systèmes de soins en Afrique ainsi que les capacités de détection et de recherche scientifique en appuyant la recherche africaine.
Il faut aussi assurer une mobilisation financière considérable ».

L’Union européenne vient de garantir de son côté mercredi le l’octroi de « plus de 20 milliards d’euros » aux pays les plus vulnérables en Afrique et dans le reste du monde. Un financement pour les aider à lutter contre la pandémie.

Jean-Yves Le Drian ajoutera :

« Il faudra sans doute envisager l’organisation d’un pont aérien humanitaire à partir de l’Europe pour transporter de l’aide »

Décidément, notre cher ministre semble bien apprécier employer le terme ‘pont aérien’ ces derniers jours…En témoigne cette déclaration cette semaine encore où il expliquait que la France ne profiterai de ses nouveaux masques commandés en Chine, qu’à partir de la fin du mois de juin

  • Source informations : msn.com
  • Par Géraldine M.

Laisser un commentaire