Elle rachète une forêt d’un million d’hectares au Brésil pour la cause animale !

Temps de lecture : 2 minutes
0
(0)

Une bonne nouvelle qui nous vient du Brésil avec une militante qui achète une foret d’un million d’hectares dans le but de créer un sanctuaire exclusivement réservé aux animaux

Nous vous présentons Luisa Mell, une militante pour la cause animale, qui vient de racheter une forêt de pas moins d’un million d’hectares au Brésil…

Un sanctuaire pour les animaux

Ce geste louable à pour but de proposer une forêt qui deviendra un sanctuaire pour les animaux qui ont vécus des vies antérieures difficiles. Cerise sur le gâteau : il sera pas ouvert au public !

Il faut dire que les violences sur animaux se multiplient trop encore de nos jours, l’homme n’arrivant pas à voir un animal comme un être sensible à part entière. Il y a encore du chemin avant qu’il ne le voit plus comme un simple objet dont il peut disposer à sa convenance !

Luisa Mell la militante solitaire

Vous avez dû remarquer que nous publions beaucoup d’articles sur la cause animale sur ce magazine, et c’est un peu normal puisque la rédaction est très attachée à cette dernière !
Nous estimons que les animaux sont des êtres vivants qui sont tout à fait capables de ressentir la joie, mais aussi la tristesse et pire…la douleur.

Et c’est justement pour contrer à sa manière cette violence que Luisa Mell a décidé d’agir…

Luisa Mell est en fait une militante intègre qui fait partie d’une association de protection animale. Elle vient de racheter une forêt d’un million de mètres carrés et a l’intention de faire de cet espace un sanctuaire qui sera exclusivement réservé qu’aux animaux.


Rio Grande Da Serra

Cette forêt est située à Rio Grande Da Serra, au Brésil, et accueillera donc toutes sortes d’animaux !
C’est une passionnée et une amoureuse des animaux qui milite entres autres causes contre les parcs zoologiques. En effet, ceux-ci sont pour elle des endroits peu fréquentables pour les animaux. Elle explique donc qu’elle recueillera des animaux des zoos, avec pour unique objectif de leur offrir dans son sanctuaire la tranquillité et surtout la liberté à laquelle ils aspirent tous.

Elle ajoute également que tous les animaux, qu’ils soient domestiques ou sauvages seront les bienvenus dans cet espace qui se voudra protégé. On pourra donc trouver poulets, chiens, chats mais aussi moutons et chèvres sur les lieux.

Un sanctuaire interdit au public

En ce qui concerne l’interdiction d’accès de sa forêt au public, les autorités brésiliennes semblent un peu moins convaincues que Luisa Mell. Mais il faut dire que cette dernière tient bon et maintient son veto. Elle affirme en effet qu’autoriser les visites incessantes du public ne feront qu’intensifier les états de stress des animaux. Et on peut facilement lui donner raison quand on voit comment on traite encore les animaux de nos jours tout autour du monde.

Bonne route à ce projet et que de nombreux animaux puissent rejoindre ce sanctuaire !

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez-ici pour la noter !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire