Adolescente de seulement 13 ans, elle tombe enceinte de son petit copain de 10 ans !

Temps de lecture : 2 minutes

Cette situation pour le moins particulière à lieu dans la ville de Sibérie et se trouve relayée par la télévision Russe

C’est donc une toute jeune écolière russe, d’à peine 13 ans, qui attend la venue d’un enfant d’un père qui serait encore plus jeune qu’elle, puis qu’il a seulement 10 ans !

Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée – 1982

Elle souhaite garder l’enfant

Ce sont donc deux amants particuliers, qui ne fréquentent même pas la même école et qui seraient des amis depuis leur tout jeune âge, qui font la une de notre magazine aujourd’hui.

C’est une chaîne locale du nom de TBK qui annoncera cette affaire, en soulignant que la très jeune femme espérait bien garder l’enfant.
De plus, on apprend que sa famille la soutient dans cette drôle et insolite décision.

Même si très peu de détails ont filtré sur le père, un garçon de 10 ans, on peut retrouver sur leurs profils VKontake, qui en fait l’équivalent russe de Facebook (jusque dans les couleurs) , une information intéressante qui révèle que la jeune fille de 13 ans et lui sont en fait « mariés ».


Une enquête est en cours

Étant donné que nous avons affaire ici à un aspect anormal de cette grossesse, la police s’est invitée dans la danse pour se mêler un peu plus de cette histoire en lançant tout simplement une enquête de routine.

À cette occasion, les forces de l’ordre publieront un communiqué :

« Le 13 janvier 2020, la police a reçu une information des médecins de l’Institut de santé fédéral KB No.51 selon laquelle une écolière de 13 ans de la ville de Zheleznogorsk était enceinte.
Le Comité d’enquête de la fédération russe pour le territoire de Krasnoyarsk et la république de Khakassie a débuté une enquête et une décision suivra. »

En ce qui concerne le pédiatre Nikolai Skorobogatov, il confiera de son côté ses doutes au média KRSK

« Théoriquement, c’est possible. Je ne connais rien de ce cas particulier, mais j’ai l’impression qu’on a blâmé le garçon, alors que c’est un autre homme qui a mis la fille enceinte.
Bien sûr, tout ceci est facilement vérifiable par des examens qui, j’en suis certain, seront faits ».

Laisser un commentaire