Benoît Guigue et Dita, un duo sur Cahors qui a du chien !

Photo pour DDM, par Jean-Luc Garcia
Temps de lecture : 3 minutes
0
(0)

Nous vous présentons un médiateur canin, un job insolite que pratique Benoît Guigue à Cahors avec sa chienne Dita

Benoît et son chien Dita forme en effet un duo qui souhaite apporter confort et réconfort aux patients des structures médicales.

Médiateur Canin sur Cahors

C’est sur le site de la Depeche.fr que nous découvrons ce qu’est le job de Benoît Guigue au quotidien. Ce Cadurcien est devenu médiateur canin avec l’aide de sa chienne Dita, un pointer-lévrier d’une grande docilité qui  s’approche à petits pas des personnes malades  pour les soulager un petit peu plus chaque jour.

Benoît a donc créé une microentreprise pour mener cette jolie petite activité qui a vraiment du sens et qui marque toute la générositié du duo ; même si pour lui Dita est la véritable héroïne de ce duo et que l’apport thérapeutique du chien se trouve donc indéniable pour cet éducateur canin diplômé.

Il expliquera sur la DDM :

« Notre travail, à Dita et moi-même, consiste à aller à la rencontre des résidents des Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) et des patients en milieu médical, pour soulager et leur faire oublier la douleur psychologique.
Dans une structure d’accueil, une dame s’est beaucoup intéressée à Dita et m’a posé de nombreuses questions sur elle et son rôle à mes côtés. Elle a bénéficié de la docilité de Dita. Cette dame qui m’a ainsi interpellé ne parlait pas depuis longtemps. Dita a libéré sa parole »



Comment Benoît Guigue est-il devenu éducateur canin ?

Il expliquera qu’il a récupéré sa chienne, Dita, à 2 mois et demi dans un refuge canin et que l’idée de départ était d’avoir tout simplement un chien capable de l’accompagner sans laisse et sans collier. Comprenant très vite que cela serait plutôt difficile, il prendra alors des cours dans un club canin à Cahors. Il fera donc l’école du chiot puis, à 6 mois, apprendra à l’éduquer puis à la faire obéir. C’est à ce moment précis qu’il se rendra compte que sa chienne était très douée, passant par la même occasion de nombreux concours dans toute la région.

Les enfants ne sont pas oubliés par le duo

On apprend aussi que Benoît Guigue développe une autre activité auprès des enfants. C’est direction les centres de loisirs cette fois que le duo se dirige pour faire de la prévention de la morsure.

Il explique qu’il lui semble vraiment logique qu’avant de devenir le plus fidèle compagnon de l’homme, le chien devienne le meilleur ami de l’enfant.

« Je leur apprends à caresser un chien, à ne pas le brusquer, à poser leurs mains sur lui sans risquer de l’effrayer et donc de l’inciter à se défendre. En bref, j’apprends aux jeunes à approcher un chien en bonne intelligence pour bien s’entendre avec lui et en faire son ami »

On ne sait pas encore vraiment ce qu’il se passe dans la tête de Dita lorsque la gentille chienne pose sa tête sur les genoux d’un patient, mais on sait qu’il ne se dégage alors que tendresse et compassion. Certains pourraient même y voir carrément du soutien psychologique. D’ailleurs, à ce sujet, Benoît Guigue résume assez la situation en employant les mots « Echange et compréhension » ; considérant et surtout constatant à travers des cas bien concrets qui se montrent plutôt surprenants ou encore émouvants que « l’animal soigne l’humain grâce à l’amour qu’il dispense à ceux qui en expriment le besoin ».

Une démonstration pure et dure au monde entier et surtout aux amoureux des animaux qu’elles sont nos réelles ressources et la nécessité de préserver le monde animal.
Après tout, une partie de notre sort ne dépenserai-t-elle pas de celui que nous réservons à nos amis les animaux ?!

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez-ici pour la noter !

1 Comment

Laisser un commentaire