Covid 19 : Message d’une infirmière qui ne touchera pas sa prime de 1500 euros annoncée par le gouvernement

Temps de lecture : 2 minutes

C’est un message plutôt touchant de la part de Brigitte d’Antras, une infirmière partie à Paris sur la base du volontariat en renfort à l’hôpital Tenon, qui commence à faire le buzz sur les réseaux sociaux en dénonçant un nouveau scandale quant à l’attribution de la fameuse prime de 1500 euros annoncée !




Son message, que vous pouvez retrouver en intégralité ci-dessous, commence par :

Nous y voilà, je viens d’avoir confirmation que je ne bénéficierai pas de cette fameuse prime de 1500 euros annoncée en grande pompe par notre président de la république en direct au JT de 20h le 25 mars dernier et destinée à, je cite: « l’ensemble des personnels soignants mobilisés sous forme d’une prime exceptionnelle pour accompagner financièrement cette reconnaissance ».

Sur son mur Facebook, l’infirmière explique ensuite qu’elle est partie à Paris sur la base du volontariat, dans le but de proposer ses services en renfort à l’hôpital Tenon pour deux semaines. Ces deux semaines seront ensuite prolongées en deux semaines supplémentaires, à la demande de l’APHP et devant des services qui ne désemplissaient pas.
Elle expliquera ensuite avoir donc travaillé en secteur COVID du 11 avril au 10 mai.

Mais ce décret relatif à cette prime, publié le 14 mai, n’est pas vraiment annonciateur de bonne nouvelles pour cette infirmière et de nombreuses autres, puisqu’il  stipule que, pour bénéficier de cette prime, les personnels hospitaliers devaient être présents au moins 30 jours entre le 1 mars et 30 avril.

Elle devra alors attendre le 13 juin, pour  que le décret soit publié au journal officiel et surtout pour réaliser que cette non éligibilité invraisemblable était bien réelle pour elle..

Retrouvez ci-dessous son message poignant et surtout les commentaires des personnes qui témoignent à leur tour de ce nouveau scandale qui risque de faire couler encore beaucoup d’encre ces prochains jours…

Un nouveau scandale lié à la gestion de la crise du Covid 19 à dénoncer et à partager sans limite !



Laisser un commentaire