Disparue depuis six ans, elle retrouve sa chatte Poupoune à 840 km de chez elle

Temps de lecture : 3 minutes

Nous sommes en 2014, dans la Sarthe et plus précisément du côté Saint-Mars-la-Brière, près du Mans, lorsque la chatte Poupoune disparaît du domicile d’Élyssia




La minette sera ensuite retrouvée il y a quelques jours de cela, 6 ans après sa disparition, et dans les Bouches-du-Rhône, à plus de 800 km de chez sa maîtresse.

Une agréable surprise pour Élyssia Cerak

C’est encore une belle histoire d’animaux, qui se termine plutôt bien, que nous relate le site Ouest-France sur lequel j’ai l’ai trouvé.

Le lundi 3 février 2020 sera très certainement un jour dont la Sarthoise Élyssia Cerak, opératrice en maroquinerie âgée de 27 ans, se souviendra certainement.
C’est en effet le jour où elle recevra un appel téléphonique sur son lieu de travail pendant sa pause déjeuner.

La jeune femme témoignera :

« La SPA de Salon-de-Provence, dans les Bouches-du-Rhône, m’annonce que Poupoune, la chatte angora que j’avais perdue à Saint-Mars-la-Brière dans la Sarthe il y a six ans, était saine et sauve. J’ai halluciné, j’étais sous le choc »

Il faut dire qu’entre les deux villes, il y a quand même 840 km

Petit retour en arrière

Nous sommes donc en 2014, à Saint-Mars-la-Brière.
Poupoune disparaît alors du domicile, quelques jours après un déménagement de sa maîtresse dans la même rue.

« J’étais effondrée. Nous avons mis des annonces. En vain. Au bout d’un an, j’ai perdu espoir de la revoir un jour »

Poupoune is back !

Six ans plus tard, le samedi 1er février, Poupoune est alors retrouvée à tout juste une heure de Marseille.

Noëlle Battarel, qui est la responsable bénévole chats de la SPA de Salon-de-Provence, racontera alors aux journalistes de Ouest-France :

« Une dame a trouvé la minette dans un état pitoyable sur le bord de la route, à Cornillon-Confoux. Elle n’avait plus de poils, elle tremblait. On se demandait même si elle allait survivre. »

En se rendant chez le vétérinaire, Noëlle Battarel découvre alors une petite boule de poil qui souffrait terriblement d’une allergie aux puces.

« Mais, dans le même temps, nous avons pu localiser sa provenance, car elle était pucée. Nous avons pu ainsi obtenir les coordonnées de sa propriétaire, dans la Sarthe. Poupoune a sans doute été embarquée par une personne mal attentionnée. Nous ne saurons jamais ce qu’elle a vécu pendant toutes ces années. »


Rapatriement de Poupoune en Sarthe

La SPA de Salon-de-Provence restera alors étroitement en lien avec Élyssia et organisera très rapidement le rapatriement de Poupoune en Sarthe.
Et c’est la vice-présidente de la structure elle-même qui, profitant d’un rendez-vous à Paris, emmènera la minette avec elle en train depuis Marseille.

Et ce sera ensuite grâce à un appel lancé sur Facebook, qu’une agente SNCF proposera tout simplement à Élyssia d’assurer le transfert entre Montparnasse et Le Mans.

Les retrouvailles entre Poupoune et Élyssia

Le jeudi 13 février sera alors un moment rempli de joie et de larmes sur le quai de la gare.
Nous sommes alors aux alentours de 20 h, et Élyssia n’a pu contenir son émotion en voyant sa chatte âgée de 8 ans de retour, devant ses yeux.

La chatte retrouvera ensuite le domicile de Saint-Mars-la-Brière, et surtout ses anciens compagnons comme Gros Pépère, son petit frère, et le chien Iowa, un husky.
Son absence de 6 ans lui aura valu également une occasion à présent de découvrir Malthael, le fils d’Élyssia, âgé aujourd’hui de 2 ans et demi.

« Poupoune se porte bien. Elle a bien dormi, elle a mangé et ronronne comme si de rien n’était , observe sa maîtresse encore sous le coup de l’émotion. Elle va peu à peu prendre ses repères. J’espère que ce dénouement heureux redonnera de l’espoir aux personnes ayant perdu leur animal et rappellera l’importance de le pucer. »

Laisser un commentaire