[LOL] Donnez le nom de votre ex à un vers de terre !

Temps de lecture : 2 minutes

Nathan est un sacré plaisantin. Habitué aux mauvaises expériences avec les femmes, ce célibataire endurci de 58 ans a tout simplement décidé de proposer aux autres malheureux en amour, de donner le nom de leur ex à un de ses vers de terre.




Nathan pratique la lombriculture, une culture qui consiste en un élevage intensif de vers de terre du genre Eisenia Foetida ou vers de fumier. Mais son élevage reste particulier…

Des lombrics en pagaille

Voici Gaëlle, baptisée par un internaute

C’est suite à une rupture sentimentale que Nathan s’est lancé dans lombriculture.
N’allez pas lui demander à quels usages sont destinées ces bestioles, lui-même ne le sait pas encore.
Il ne pêche pas et n’a pas de jardin…Par contre il sait très bien pourquoi il s’est lancé :

« lorsque cette bordille de Marie m’a quitté pour un homme plus jeune, j’ai eue du mal à m’en remettre. Alors que j’étais en train de me lamenter sur mon sort, j’ai vu un vers de terre ramper devant moi. Cet être visqueux, disgracieux, qui rampait et laissait un filet de bave derrière lui m’a tout simplement rappelé la Marie lorsqu’elle sortait de sa douche nue comme un vers. J’ai retrouvé un peu de elle dans ces lonbrics… »

C’est donc sa manière de garder un peu de son ex auprès de lui.



Mais comme il possède des centaines de lombrics, il propose aux internautes de lui envoyer un mail sur nathanbourgon@francemel.fr en indiquant simplement quel prénom d’un(e) ex vous souhaitez voir attribué à l’un de ses lombrics.

Il se fera un plaisir de les appeler par leur prénoms lorsqu’il les tripotera ou si un jour il se décide à les transpercer avec un hameçon de canne à pêche…

Tout cela est bien évidement gratuit !


_________________

Ceci est un article humoristique/parodique/Satirique
Il raconte une histoire totalement fictive ou inspirée d’un fait réel, destiné à vous détendre dans le cadre de la rubrique Humour de actualite-insolite.com et ne peut donc en aucun cas être considéré comme une source d’information crédible.

Laisser un commentaire