Elle découvre que son logement loué sur Airbnb a servi pour le tournage d’un film pornographique

Temps de lecture : 2 minutes

Voici la petite histoire d’une propriétaire qui découvre avec stupeur que son logement loué sur Airbnb a servi en fait pour le tournage d’un film pornographique

C’est un appartement parisien qui fait la une aujourd’hui de notre site sur l’insolite, car il a servi de lieu de tournage pour un film de Jacquie et Michel.

Airbnb lutte ardemment contre cette dérive

Quelle ne fut pas la surprise de cette propriétaire qui, après avoir mis son logement du 16ème arrondissement de Paris sur la plate-forme, découvre en fait qu’il a servi, sans son autorisation, de décor pour un film porno ?!

Airbnb lutte ardemment contre cette dérive qui reste l’une des craintes principales qu’ont les propriétaires qui proposent leurs logements en location.
Ils ne souhaitent pas lui voir attribué un usage détourné.

On sait que certains locataires indélicats organisent parfois des fêtes un peu trop bruyantes, mais cette fois-ci, notre propriétaire du 16ème arrondissement de Paris a tiré le bon numéro en ayant eu droit à une surprise bien plus désagréable encore que des fêtards.

Situé au 7e étage, son appartement de 45 mètres carrés d’un immeuble entre Auteuil et Porte de Saint-Cloud a tout simplement servi de lieu de tournage pour un film pornographique.
Elle expliquera que ses voisins se sont plaints au gardien de « nuisances sonores importantes d’ordre sexuel ».

Il lui suffira de quelques recherches sur internet pour reconnaitre sa terrasse et son intérieur dans une production du site Jacquie et Michel. Elle apprendra même que cette vidéo, d’une durée de 50 minutes, a été vue plus de trois millions de fois…

Négociations sur le canapé et le tapis…

La propriétaire, qui n’avait évidemment jamais donné son accord pour un tel usage de son logement, a décidé de porter plainte contre l’actrice et la société de production, et a également décidé de se retourner contre Airbnb.

On sait aussi que la plateforme lui a déjà versé une indemnité de 3.740 euros. Un dédommagement pour les dommages matériels qui ont pu être provoqués pendant le tournage, qui lui permettent donc notamment de racheter un nouveau tapis et un nouveau canapé.

Mais cela n’est pas suffisant aux yeux de la propriétaire qui n’admet pas qu’ils considèrent cela comme « un simple incident ».

On dit merci qui ?
Merci Airbnb… oups pardon ! Merci Jacquie et Michel !


Qu’est-ce qu’il en pense Grumpy Séraphin ? (c) Adipson

Illustration : Grumpy Séraphin par Adipson

Une réflexion sur “Elle découvre que son logement loué sur Airbnb a servi pour le tournage d’un film pornographique

  • 18 janvier 2020 à 10 h 34 min
    Permalien

    Punaise, ils lui remboursent le tapis et le canapé…ça a dû être un sacré bordel là dedans. Elle a du rentrer et rester collé sur le tapis par les pieds !

    Répondre

Laisser un commentaire