Et si vous goûtiez l’eau-de-vie de rillettes d’une distillerie du Mans ?!

Temps de lecture : 2 minutes
0
(0)

Une distillerie du Mans vous propose de découvrir une toute nouvelle fabrication d’eau-de-vie à base de rillettes

Le Mans en France est réputé pour ses rillettes. Pourquoi ne le deviendrait-elle pas, en plus, pour être la première ville à proposer de l’alcool de rillettes ?

Une première mondiale

France Bleu Maine nous rapporte une histoire vraiment intéressante au sujet de Emmanuel Viton, le patron de la distillerie du sonneur au Mans, qui clame haut et fort à qui veut bien l’entendre que son projet est « une première mondiale ».
Et il n’a pas tort puisque ça ne s’est encore jamais vu nulle part.

Son projet est d’élaborer avec son associé et charcutier Mickaël Doire, la toute première eau-de-vie de rillettes.
Une grande nouveauté plutôt insolite qui sera présentée au festival le Printemps des Rillettes qui se déroulera au mois de mars 2020.


La distillation est en route

La recette est simple et se présente sous une équation sans inconnu : 20 kilos de rillettes + 20 litres d’alcool à 96 degrés = eau de vie de rillettes.
On sait que la distillation vient tout juste de commencer et que ce ne sont donc pas moins de vingt kilos de rillettes dégraissées qui marinent au fond d’une grande cuve en inox.

Ils recouvrent la viande de grandes quantités d’alcool, à savoir « vingt litres d’alcool de blé à 96 degrés » et laisse tout cela à macération pendant un mois avant de balancer le tout dans l’alambic pour être distillé.

Un goût encore inconnu, même pour le patron de la distillerie

Emmanuel Viton avoue :

« On espère que ce sera bon ».

En effet, tout le mystère gravite autour du résultat de ce mélange puisqu’il est encore aujourd’hui difficile de savoir quelle sera la saveur de cette eau de vie de rillettes qui n’a en fait jamais été testée jusqu’à présent.

Le but des deux hommes est donc de « proposer une nouvelle palette d’arômes à la gastronomie sarthoise » et de surtout mettre en avant les produits du terroir.
Mais son associé, le patron de la charcuterie Tradition sarthoise, a quant à vraiment lui hâte de goûter ce nouveau breuvage :

« On a l’habitude de travailler nos rillettes avec une recette ancestrale qui date de plus de 300 ans, donc là, c’est tout nouveau. On va faire des essais et si notre produit est concluant, on pourra dire qu’il est 100% sarthois. »

Soyez le 1er à goûter l’eau de vie à la rillettes cette semaine

On sait également que les rillettes distillées serviront en fait au charcutier pour concevoir de nouvelles recettes et que l’eau de vie sera très certainement proposée en spray afin de permettre aux restaurateurs et particuliers de disposer d’une essence de rillettes à tout simplement « pulvériser sur une salade, un cocktail ou encore un dessert », comme le suggère Emmanuel Viton.

Mais si vous êtes un gros gourmand et que vous ne pouvez pas patienter jusqu’au « Printemps des rillettes en mars », sachez que la distillerie du sonneur vous propose de venir goûter une première distillation ce jeudi 23 janvier 2020 « à la sortie de l’alambic ».

Sources des informations : Radio France Bleu

Qu’est-ce qu’il en pense Grumpy Séraphin ? (c) Adipson

Illustration : Grumpy Séraphin par Adipson

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez-ici pour la noter !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire