Fabrice Le Carrer et son tour de France à pied pour l’environnement

Temps de lecture : 2 minutes

Je m’intéresse aujourd’hui à un français du nom de Fabrice Le Carrer qui a entamé le 20 décembre 2019 un tour de France à pied de 10 000 km

C’est sur le site Ouest-France que je découvre alors les aventures de Fabrice Le Carrer, un habitant des Yvelines qui s’est lancé un drôle de défi.



Au départ de Sedan

Il partira en effet le 20 décembre de Sedan, dans les Ardennes, pour commencer à faire un tour de France à pied.
Il prévoit son retour, après 10 000 km de marche en décembre 2020 ou peut-être février 2021. Rien n’est bien évidement certain à ce jour.

Au quotidien Ouest-France il expliquera :

« L’idée de faire ce parcours est venue de ce que j’ai vu lorsque j’étais pompier à Paris, la misère, les SDF et les immigrés. Afin de faire passer un message sur le mal logement, l’écologie, préserver la nature et d’aider les gens qui se retrouvent en dehors du système. »

Fabrice Le Carrer, qui a travaillé dix-huit ans dans une brigade parisienne, sait qu’il devra avaler entre 25 à 30 km par jour pour relever ce défis un peu fou.
Sans oublier les aléas de la météo qui peuvent largement le mettre en difficulté lorsqu’il arpente les sentiers gérés par l’association nationale des grands sentiers.

Fabrice a fait étape à Montebourg

Fabrice fera effectivement étape à Montebourg mi-février et après avoir essuyé trois tempêtes et lutté contre beaucoup de pluie, comme il le racontera, toujours dans le quotidien, avoir effectué 1 500 km depuis son départ et redouter les tempêtes qui l’obligent à fréquenter des terrains qui ne sont pas faciles à cause de la pluie mais aussi des inondations.
Il avouera cependant que les chemins qui ont toujours des haies de chaque côté donnent un peu plus de protection au vent.

Mais pour relever ce défis, l’ancien pompier de Paris est tout seul et sans assistance. Il est simplement équipé d’un sac à dos, d’une caméra, d’une tente, d’un téléphone portable et des cartes en indiquant les différents sentiers de Grande randonnée fournies pas l’association nationale du grand sentier de France.

C’est une collaboration intéressante puisque notre ami fait ainsi remonter à l’association certains points sur les sentiers et chemins.
Une occasion de baliser ce parcours au travers de ce tour complet de la France, en visionnant les frontières, les littoraux et en valorisant les départements, les régions et les communes.


Et si vous participiez également ?

Enfin, Fabrice Le Carrer dévoilera aux journalistes de Ouest-France qu’il compte accueillir, si cela reste possible, les personnes voulant participer à une marche à partir des beaux jours ; précisant que pour lui… « ce n’est pas la nature qui est sauvage, c’est la nature de l’homme qui l’est devenue. »

Si vous souhaitez suivre son parcours, consulter ses vidéos, et interagir avec lui, je vous conseille de visiter sa page Facebook « Le Périmarche ».

Laisser un commentaire