Il falsifie les plaques d’immatriculation de son ex pour commettre des effractions par vengeance

Temps de lecture : 2 minutes

Voici l’histoire insolite d’un type qui, pour se venger de son ex, falsifie ses plaques d’immatriculation pour commettre des effractions…

L’italien voulait se venger de sa rupture en clonant les plaques d’immatriculation de son ex épouse. Mais l’idiot n’avait pas vraiment pensé à tout !

La palme de l’idiot du jour

Notre rubrique « l’idiot du jour » sur actualite-insolite.com ne désengorge pas d’articles. Il y a de quoi faire chaque semaine, et tant mieux pour nous car il faut bien avouer que la bêtise des uns fait souvent sourire les autres…

Mais il faut savoir aussi accepter les ruptures, même si parfois elles peuvent se montrer particulièrement douloureuses !
Mais ce n’est absolument pas le cas de ce drôle d’italien qui a décidé de se venger de son ex d’une façon plutôt originale et insolite, mais surtout peu conventionnelle !
Il décidera en effet de fabriquer un clone de la plaque d’immatriculation de son ex-compagne ; avant de s’amuser à passer et repasser devant les radars de la ville en faisant bien attention à se retrouver en excès de vitesse…bien évidement. Mais le Diable se cache dans les détails : empruntant un véhicule similaire à celui de son ex compagne, l’illusion aurait pu être vraiment parfaite !
Sauf que notre idiot du jour avait cependant omis le petit détail du nombre de portes du véhicule.


L’arroseur arrosé

Il faut dire que sa pauvre ex-compagne a reçu en quelques jours plus de 1500€ d’amende pour excès de vitesse. Alors qu’elle était certaine de n’avoir commis aucune de ces infractions qui lui étaient alors reprochées, elle a donc tout simplement demandé les photos de ces excès de vitesse.

Grâce à cela, les policiers n’ont pas vraiment mis longtemps à découvrir la supercherie. D’autant plus qu’on voyait bien sur les photos du radar que le conducteur était bel et bien un homme et non une femme !
Mais comme si cela ne suffisait pas, la police se rendra compte en effet que la voiture mise en cause, et prêtée par un ami de notre idiot du jour, n’avait que 3 portes…alors que celle de son ex en avait 5 !

Cependant, il faut bien avouer qu’il faut quand même une sacrée bonne dose d’imagination et surtout de rancœur pour en arriver là et pour imaginer ce genre de plan machiavélique.
Heureusement pour elle, l’histoire finit plutôt bien pour la demoiselle qui s’est vu lavée de tout soupçon.

En ce qui concerne l’homme par contre…il n’a pas eue d’autre choix que de reconnaître qu’il était en fait l’auteur des faits ; voyant aux excès de vitesses s’ajouter le délit de falsification de plaques d’immatriculation…
Un homme qui a largement sa place dans notre rubrique « l’idiot du jour ! ». Merci à lui

Une pensée sur “Il falsifie les plaques d’immatriculation de son ex pour commettre des effractions par vengeance

  • 31 décembre 2019 à 10 h 50 min
    Permalink

    Alors lui il est vraiment très con ! en effet ! mdr

    Répondre

Laisser un commentaire