Il organise un faux enlèvement pour échapper à son propre mariage !

Image par caro_bouchard de Pixabay
Temps de lecture : 4 minutes
0
(0)

Un marié qui organise son enlèvement pour échapper à son mariage, vous y croyez ? Et bien vous devriez, car c’est l’histoire du jour !

Nous sommes en Colombie et un homme âgé de 55 ans a tout simplement demandé à ses amis de faire croire à son kidnapping dans le but d’échapper à son mariage.

Une ville complète bouclée

Je savais que certains seraient prêts à tout pour ne pas se faire passer la bague au doigt…mais là on tient un champion du monde. Ou plutôt un champion de Colombie, puisque c’est là bas que nous partons aujourd’hui pour suivre l’histoire d’un homme de 55 ans qui nous est relatée par ouest-france.

Le type a tout simplement demandé à ses amis de faire croire à son kidnapping dans le but d’échapper à son mariage.
Mais la supercherie ira loin puisque la ville sera alors totalement bouclée par les forces de l’ordre pour le retrouver.

Ce qui accéléra un tant soit peu l’inquiétude de ses amis qui avoueront la tromperie de ce drôle de gus, qui n’en est pas à sa première expérience dans le domaine de l’évasion maritale.
Dans la ville, des rumeurs un peu folles racontent en effet que l’homme serait un récidiviste et qu’il aurait déjà échappé au dernier moment à un mariage il y a quelques années de cela…

Mais revenons sur le présent.

Un 11 janvier pas comme les autres à Pitalito

Mon bullet mariage

Cette histoire insolite s’est déroulée le 11 janvier à Pitalito.

Ce jour-là, la ville colombienne d’environ 100 000 habitants s’apprête à marier deux êtres qui semblaient s’aimer d’un amour sincère.

Mais alors que la cérémonie religieuse devait avoir lieu dans une dizaine d’heures, l’homme de 55 ans a avoué à ses amis qu’il ne souhaitait tout simplement plus s’engager et donc plus du tout se marier.

Cherche par tous les moyens de faire machine arrière, il trouvera alors l’idée saugrenue de proposer à ses amis de simuler son kidnapping.

Ils acceptent et appellent la ligne d’urgence locale au 123 le lendemain matin.
Ils déclareront que leur ami a enlevé par des hommes très dangereux, armés et qui circulaient à moto.

Une routine pour la Colombie quoi.


Une tromperie qui va trop loin

Mais les policiers, qui semblent encore plus déterminés que la famille de la mariée de retrouver le pauvre homme, mettent en place un dispositif exceptionnel en bloquant toutes les rues, les accès à la ville et les centres commerciaux…

Et c’est justement cet engouement qui déclenchera un certain remords chez les amis du futur marié qui prendront alors conscience de l’ampleur de leur tromperie.
Ils décident de tout avouer à la police alors qu’elle venait tout juste de repérer l’homme alors qu’il s’était tout simplement réfugié et caché chez ses parents.

Mon mariage: Pour tout organiser sans stress ! de Anne Kalicky

Ils suspendent leurs recherches, mais l’ont quand même un peu en travers de la gorge, le mal étant fait et beaucoup de moyens ayant été déployés pour ce pauvre homme désespéré certainement de voir ses petites économies partir probablement en fumée une fois les deux signatures sur le compte joint apposées.

Un marié en fuite qui aura donc provoqué un sacré remue-ménage à Pitalito ; mais qui n’évitera pas le bureau du procureur général du pays, bien déterminé à mener une enquête pour évaluer rapidement les suites qu’il va pouvoir donner à cette affaire un peu tordue.

Le marié rase les murs

Si son identité n’a pas été révélée, l’homme qui a finalement échappé à son mariage s’est montré cependant très discret les jours qui ont suivis.
Il s’est tout d’abord enfermé chez lui pendant plusieurs jours, histoire de ne pas regarder en face tous ceux qui n’ont pas pu se retenir à commenter entre eux cet acte de courage et le fait qu’ils n’ont pas eu le droit à la pièce montée.

Il réussira ensuite à s’installer dans la ville de Florencia, à plus de 100 kilomètres du lieu du mariage alors que la mariée, de son côté, a aussi disparu des radars.

Elle tient, très certainement à garder l’anonymat, histoire de fuir les moqueries qui sont légion autour de cette affaire…

Source informations : ouest-france

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez-ici pour la noter !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire