Il propose de changer la couleur des gilets jaunes par du rose

Les Gilets-Roses
Temps de lecture : 3 minutes
4
(1)

Un sadomasochiste propose de changer la couleur des gilets jaunes par du rose pour se faire encore plus matraquer par les CRS…

Quelle drôle d’idée farfelue que cette dernière qui vient de traverser l’esprit de Jonass !
Il propose aux mouvements des gilets jaunes de changer de couleur, pour devenir le mouvement des gilets-roses.

Les gilets-roses pour une révolution en rose

On s’en doutait un peu, Jonass n’est pas vraiment hétéro.
Mais il assume pleinement sa sexualité. Tout comme il assume entièrement avoir des penchants pour l’univers du BDSM.

Mais si nous parlons de Jonass aujourd’hui, ce n’est pas vraiment pour parler de ses orientations sexuelles, mais plutôt pour relayer sa proposition qui ne fait pas encore le tour des réseaux sociaux.
Il veut changer la donne et apporter un souffle nouveau à cette lutte citoyenne qui invite chaque jour de plus en plus de manifestants dans les rues de grandes villes.

Du rose pour lancer un message

Au début, il expliquera avoir opté pour du rouge. Un symbole encore plus marquant, mais il reviendra vite sur sa décision, imaginant que cela afficherait peut-être trop une image politique qui ne correspondrait pas vraiment à chaque participant.

Il décidera alors de se tourner du côté de la couleur qui dominait les murs de sa chambre lorsqu’il était enfant.
Le Rose ! Une couleur douce et raffinée qui ne peut laisser personne indifférent.

Mais au-delà de la douceur, c’est bien une réaction ultra-violente que cherche à déclencher Jonass, qui ne cache pas ses penchants pour le sadomasochisme et qui sait pertinemment que la seule chose que détestent le plus les forces de police pendant une manifestation, mis à part qu’on leur demande leur RIO toutes les 3 minutes, et de se trouver face à des homosexuels…même en 2020.


Jonass veut se faire matraquer la gueule

Oui Jonass assume vouloir en prendre plein la tronche, mais assure également que ce ne sera que bénéfique pour les autres manifestants que de se voir encore plus détesté par la police.
À cette occasion il expliquera :

« Depuis le début des manifestations des gilets jaunes, j’entends les gens qui se plaignent de se faire matraquer. Mais ils ne savent pas ce qui est bon ! Quand on s’y attend, c’est un autre plaisir qui s’ouvre à nous. On apprend à savourer les coups de pieds dans la tête, on adore encaisser des coups au visage alors qu’on est menotté, les mains derrière le dos. Cette sensation de soumission, de savoir que l’autre peut nous faire tout ce qu’il veut.
Sentir le sang chaud couler le long de nos visages nous permet de nous sentir vivants.

Une fois une cote fêlée par un coup de matraque bien placé, on prend conscience de la chance que l’on a lorsque l’on n’éprouve aucune douleur, assis devant sa télé à regarder les Reines du Shopping… « 

Les Bi-goût de Malabar

Son point de vue a finalement du sens. Mais il est fort probable qu’il aura du mal à convertir les gilets jaunes de changer de couleur.

Pour terminer, il expliquera :

« Je peux aussi faire des concessions. Un gilet jaune devant et rose derrière…vous savez, comme pour rappeler les chewing-gums bi-goût Malabar de l’époque de mes parents ; vous savez…goût Citron-Fraise.
Et tout prendrait son sens : « malabar » parce qu’on reste costauds face aux inflexibilités du gouvernement en cette période de crise et « Chewing-gum » parce qu’on peut aussi être flexible en écoutant tout ce que le gouvernement ne veut pas nous dire… »

Ceci est un article parodique et humoristique

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez-ici pour la noter !

à propos de l’auteur de cet article

Norbert 1er | Roi de Francie
Je suis le debut de toute chose et la fin de rien. Autoproclamé Roi de Francie, je me fixe pour principal objectif de devenir millionnaire d'ici 20 ans avec les campagnes Adsens de Google sur mon blog et vise donc les 10 000 lecteurs par jour avant l'éradication totale du Coronavirus dans le monde.
Pour ce qui est de ce site : c'est vraiment du n'importe quoi...mais c'est chez moi alors si tu n'es pas content de ce que tu y lis, tu peux toujours retourner sur le Figaro ou le Monde

2 Comments

Laisser un commentaire