Ils vont se baigner déguisés en bouée de balisage à Hyères pour braver le confinement

Temps de lecture : 3 minutes

Alors que nous sortons officiellement du confinement demain, lundi 11 mai, l’appel de la mer a été plus fort que tout pour deux Hyèrois qui ont bravé l’interdiction de se rendre sur le littoral en se déguisant en bouée




Vendredi 8 mai, et après deux mois de confinement, on apprend sur Varmatin que deux Hyèrois ont bravé l’interdiction de se rendre sur le littoral en tentant de déjouer la vigilance des forces de l’ordre. Pour se faire, ils se sont tout simplement déguisés en bouée de balisage. (Vidéo ci-dessous)

Décidément, après l’affaire du conducteur qui conduisait avec un sac poubelle sur la tête pour remplacer son masque pendant cette crise sanitaire du Covid 19 en avril dernier, on peut constater qu’on a un drôle de sens de l’humour dans la région PACA…

Mais cela ne passera inaperçu et, de retour sur le sable, une des bouées humaine a été verbalisée tandis que le second prenait le large sous les coups de sifflet de la police en courant sur la plage.

 Je sais que ce n’est pas sérieux par rapport au confinement mais si ça peut faire sourire pas mal de monde et mettre un peu de gaieté pendant cette période, on paie volontiers notre amende.

Deux bouées sous surveillance

Vendredi matin, Pierrot qui est un habitué de la plage de l’Almanarre décide tout simplement de braver le confinement lié au Coronavirus et l’interdiction de se rendre sur la plage, avec un ami.

Ce matin-là, les conditions météo étaient alors optimales pour les inciter à franchir le cap et de tenter le tout pour le tout pour faire trempette sous un beau ciel bleu. Il faut bien avouer que les températures quasi estivale que les Varois ont sur la côte d’Azur, ainsi que les plans d’eau  sont plutôt séduisants.

Les deux quinquagénaires ont opté pour l’option déguisement en bouées de balisages et se sont alors coiffés de ce quasi masque intégrale en plastique. Ils se sont jetés à l’eau alors que l’espace était sous surveillance.
Le duo a alors été assez rapidement repéré par les policiers, comme vous pourrez le constater sur la vidéo publiée ci-dessus sur Facebook,  qui sont intervenus pour faire cesser ce « trouble » au confinement en leur dressant un procès-verbal.

Pierrot de l’Almanarre, l’homme bouée qui a coulé et qui est connu dans le coin pour être facétieux, avoue alors sa faute :

J’ai joué et j’ai perdu. Mais je ne boude pas mon plaisir de faire marrer les gens.
Cela vaut largement les 135 euros ! Je n’ai aucun regret.

Une infraction vite pardonnée

Vingt-quatre heures plus tard, la vidéo a déjà été vue par plus de 60.000 internautes. De plus, on constate que les commentaires sont plutôt positifs autour de cet « Excellente tenue de camouflage ». Certains iront même jusqu’à qualifier leur acte de « Fabuleux » ou encore à les remercier pour la rigolade.

Pierrot de l’Almanarre commente alors :

La chose qui est énorme c’est que parmi les commentaires sur les réseaux sociaux certains proposent même de faire une cagnotte pour payer l’amende. Je suis content que l’on me pardonne ainsi mon infraction.



Jean-Pierre Giran, le maire de Hyères, a d’ores et déjà annoncé son intention de demander la réouverture des plages ce lundi, précisant les mesures de distanciation physiques préconisées, alors que ce lundi 11 mai, et malgré le déconfinement, les plages ne seront toujours pas accessibles au public.

Le Gouvernement a cependant délégué la responsabilité aux préfets, selon les propositions des maires des communes littorales, d’autoriser l’ouverture du littoral.

Mais si le port du masque n’est plus obligatoire sur la région varoise, hors transport en commun à partir de demain, sachez que le port de bouée géante sur la tête ne le sera pas forcément aussi…

Laisser un commentaire