Interdiction formelle de mourir le week-end et les jours fériés à La Gresle !

Temps de lecture : 2 minutes
0
(0)

Voici une drôle de décision vraiment insolite de la part de la maire de La Gresle, cette commune de la Loire, dans laquelle il est désormais interdit de mourir le week-end et les jours fériés..

La maire a pris un arrêté municipal pour interdire tout simplement à ses administrés de trépasser en dehors des jours ouvrés.

Mais si cette décision peut paraître absurde pour de nombreuses personnes, il faut savoir cependant que l’élue l’a prise un dimanche après avoir cherché un médecin pour constater le décès d’un habitant pendant plus de 2 h 30.

C’est donc une manière plutôt particulière de dénoncer en fait une certaine pénurie de médecins plutôt alarmante dans son secteur.

À situation absurde…arrêté absurde

C’est en effet pour répondre à une situation absurde, que Isabelle Dugelet, la maire de La Gresle dans la Loire, a décidé de prendre un arrêté tout aussi ubuesque.

Cet arrêté a tout simplement interdit à ses administrés de « mourir à domicile le week-end et les jours fériés ».

C’est une drôle de décision prise par l’élue dimanche 1er décembre, tout juste après avoir passé 2 h 30 à chercher un médecin das l’unique but de faire constater un décès dans sa commune. Il ne faut pas oublier que cet acte est obligatoire avant de pouvoir effectuer toute opération funéraire.


Un acte pour faire réagir les autorités

La maire a donc écrit dans son arrêté municipal, rédigé vendredi 6 décembre 2019 :
« Il est interdit aux habitants de décéder à domicile sur le territoire communal les samedis, dimanches et jours fériés pour une durée indéterminée »

L’objectif de ce texte est bien évidemment d’alerter sur la « pénurie criante de médecins sur son territoire » et il ne fait aucun doute que celle-ci souhaite ici, au travers de cette démarche insolite, faire réagir les autorités et les politiques qui ne veulent pas remettre en cause la liberté d’installation.

Elle expliquera que cette situation de pénurie médicale ne peut absolument plus durer, et que cela creuse indéniablement un fossé de plus en plus grand entre les territoires. Sans oublier que cela mène tous les personnels de santé concernés à l’épuisement…

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez-ici pour la noter !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire