Le petit frère du chanteur Carlos était-il cannibale ?

Temps de lecture : 3 minutes

Suite à une émission diffusée mardi 17 décembre 2019 sur France 2, on découvre une anecdote intime et amusante sur Carlos, dévoilée par sa maman Françoise Dolto

C’est au travers d’un documentaire de France 2 intitulé « Françoise Dolto : au nom de l’enfant », que l’on retrouve une croustillante anecdote concernant Carlos, son fils aîné, le chanteur de Big Bisou.

France 2 diffusait donc ce mardi 17 décembre, à 22h40, un documentaire intitulé Françoise Dolto : au nom de l’enfant.

Il s’agit alors d’un reportage qui revient sur l’histoire personnelle de cette femme au sommet de sa carrière professionnelle. La célèbre psychanalyste et pédiatre française est une spécialiste qui a notamment animé quotidiennement sur France Inter une émission de 1976 à 1978.

Dans cette émission, Françoise Dolto dispensait ses judicieux conseils à des parents bien souvent perdus ou encore trop inquiets du comportement de leur bambins. Une occasion de revoir un peu ici leurs méthodes d’éducation en écoutant les recommandation de cette spécialiste qui a toujours invité les adultes à considérer les plus jeunes, même lorsqu’il s’agissait de nouveaux-nés à considérer selon elle comme des êtres à part entière.

La carrière de Carlos lui a valu quelques moqueries

On apprend dans ce reportage que, vers la fin de sa vie, certains confrères ont critiqué sa vision des choses. Une vision jugée selon ces derniers comme trop traditionnelle de la famille. Mais on apprend également que la carrière de chanteur de variétés Yvan-Chrysostome, son fils aîné bien plus connu sous le nom de Carlos, lui a valu un grand nombre de railleries et de moqueries.

Il faut dire que sur le papier, on retrouve une mère qui s’occupe de sujets si sérieux autour de la pédiatrie, et dont le fils devient l’interprète de tubes planétaires et de chansons françaises folkloriques comme Big bisou, Tirlipimpon ou encore la chanson Tout nu et tout bronzé. Pour eux, elle a forcément loupé quelque chose dans son éducation…

Mais la mère de Carlos se fichait du qu’en-dira-t-on. Françoise Dolto déclarera alors toujours être fière de Carlos. Et c’est à la suite de ces révélation , après avoir parlé de ses deux autres enfants Grégoire, architecte naval, et Catherine, médecin, qu’elle lâchera une jolie petite anecdote sur Carlos.


Carlos pensait que son petit frère était cannibale…

Françoise Dolto raconte alors une anecdote plutôt amusante sur Carlos. Nous sommes au moment où cette dernière venait d’avoir Grégoire, son second. Lui donnant tout naturellement le sein, elle se rendra compte que le tout jeune Carlos se met subitement a bégayer pendant plusieurs semaines.

Elle comprendra très vite que Carlos pensait en fait que son petit frère Grégoire « mangeait maman ».

Amusée de la situation, la psychanalyste dévoilera que « Le premier était bègue parce que l’autre était soi-disant cannibale ».

Elle continuera en nous dévoilant qu’elle avait beau lui expliquer qu’il ne me mangeait pas, mais plutôt qu’il buvait le lait qu’il y avait dans sa poitrine, et que ce lait était le sien. Elle lui apprendra ensuite que lui aussi a eu droit à son lait.

Mais rien ne changeait ; jusqu’au jour où Carlos a mis en pièce une poupée qu’il avait tout simplement baptisée Grégoire. Elle nous expliquera alors que c’est cet accès de rage qui l’a guéri.

Ce sera ici une révélation pour la mère qui n’oubliera pas qu’elle est psychanalyste et qui profitera donc de cette méthode efficace pour une juste cause dans sa pratique professionnelle, en utilisant alors ces poupées lors de ses séances avec d’autres enfants !

Laisser un commentaire