Les 11 djihadistes français condamnés à mort se plaignent de leurs conditions de détention en Irak

Image par VentaRisk de Pixabay
Temps de lecture : 3 minutes
4.3
(3)

Dans une lettre envoyée à leurs proches, les 11 les hommes dénoncent des “humiliations” et des “tortures”

Ils expliqueront être confrontés aux menaces incessantes, verbales et physiques des miliciens qui travaillent dans la prison où ils sont enfermés.

Les condamnés ne font pas du ski…

Il est l’heure de lâcher l’écran pour moi, ce dimanche 26 janvier 2020, pour aller un peu reposer mes yeux et me préparer, comme la plupart des Français qui ne sont pas au RSA, à commencer une nouvelle semaine de travail à partir de lundi matin.

Quand tout à coup, je tombe, juste avant de vouloir fermer mon navigateur internet, sur un article qui m’interpelle sur le site valeursactuelles.com.

Trouvant l’information insolite et le fond plutôt culotté, je ne peux m’empêcher de relayer une dernière fois l’info, avant la reprise demain matin.


Les onze Français dénoncent les conditions de détention

La guerre en Syrie : documents confidentiels de Sami Kleib

On apprend donc que, depuis leur condamnation à mort en Irak en mai et juin dernier, les onze Français djihadistes ne sont pas satisfaits des conditions de détention dans lesquelles ils se retrouvent.

Ils expliquent dans une lettre qu’ils feront parvenir à leurs proches qu’ils sont maltraités. Deux d’entre eux appelleront même à l’aide.

L’information sera alors relayée par le collectif Familles unies qui dénoncera très vite ces faits dans un communiqué le 23 janvier :

« Dans un courrier parvenu à leurs familles, des prisonniers parlent de tortures et d’humiliations, de menaces incessantes de la part de certains gardiens. »

S’imaginant très certainement qu’on les accueillerait avec un cocktail de bienvenue et un pass annuel pour le sauna et le hammam, les prisonniers dénoncent des conditions de détention anxiogènes dans la prison d’Al-Rosafa à Bagdad :

« Nous sommes confrontés aux menaces incessantes, verbales et physiques des miliciens qui travaillent dans cette prison. Certains d’entre nous se sont fait torturer et humilier, la pression est tellement forte qu’il y en a parmi nous qui se sont isolés et se sont mis à parler tout seuls, et que la mort leur est préférable au calvaire actuel. »

Il y a de grandes chances cependant qu’une très grande partie de la population française, dont vous faites certainement partie, aura plus de compassion pour le pauvre cochon lancé du haut d’un élastique à 70 mètres de hauteur, plutôt que pour ces djihadistes français…

Les djihadistes français interpellent leur nation

Ils vont donc jusqu’à interpeller le gouvernement français pour son manque de considération, précisant que le pays leur avait bien fait savoir qu’il ne pouvait rien faire pour eux :

« La France ne nous veut pas et l’Irak a reçu l’ordre de nous assassiner dès que l’occasion se présentera »

Le journal Libération dévoilera quant à lui que les hommes demandent à « être transférés d’urgence » dans un endroit « sécurisé par les Américains ».

Si vous avez de la compassion…lisez la suite…

Le jihadisme français: Quartiers, Syrie, prisons de Hugo Micheron

Fodil Tahar Aouidate et Brahim Nejara sont deux hommes de 33 ans.
Ils sont tous les deux considérés comme de grandes figures connues de l’État islamique et du djihad français.
On peut les voir apparaître dans plusieurs vidéos où ils se félicitant notamment des attentats du 13 novembre 2015 à Paris.

L’un des deux est même soupçonné d’avoir voulu organiser un attentat en France.
Quant à l’autre, il est suspecté d’être à l’origine d’une filière de Français en Syrie et en Irak.

Ce qui n’empêchera pas le collectif Familles unies de s’adresser au gouvernement pour lui demander de se dépêcher « d’intervenir pour faire cesser toute forme de traitement inhumain et dégradant infligé aux prisonniers et pour que les peines de mort soient commuées. »

Et, vous…vous en pensez quoi ?
Nous vous proposons un sondage ci-dessous pour tester la température sur ce sujet plutôt sensible.

Source informations : valeursactuelles.com

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez-ici pour la noter !

1 Trackback / Pingback

  1. Quand l’application Tinder sauve la vie de 3 personnes dans les montagnes norvégiennes - actualite-insolite.com

Laisser un commentaire