Mais d’où provient cette panique de manquer de papier WC pendant la crise du COVID 19 ?

Image par Alexas_Fotos de Pixabay
Temps de lecture : 3 minutes
5
(4)

Comme vous avez pu le constater ces derniers jours, la rumeur d’une pénurie de papier hygiénique a conduit la population de plusieurs pays à en stocker de façon démesurée.



Le Royaume-Uni ou encore le Canada se retrouvent plongés dans une frénésie d’achat de papier hygiénique, en réponse à l’épidémie de coronavirus. On verra même certaines personnes en venir au mains sur diverses vidéos d’internautes, pour se départager violemment les derniers paquets en rayons des supermarchés…

Mais ces deux nations ne sont pas les seules où la panique s’est emparée des consommateurs ! Un peu partout dans le monde, on constate des chariots remplis et alignés aux caisses des supermarchés, des étagères totalement vides ou encore des clients ayant acheté assez de rouleaux de papier pour tenir un siège ou une Apocalypse Zombie  pendant six mois…

Une panique alimentée par le buzz

C’est sur le site ouest-france.fr que je trouve alors un semblant de réponse à ce drôle de phénomène de peur de manquer.

C’est en fait le simple fait de voir ces images, souvent véhiculées par de fausses nouvelles ou de drôles de rumeurs et diverses sortes de canulars qui circulent au sujet du coronavirus, que cette panique s’installe progressivement pour crédibiliser ce phénomène qui aggrave bien souvent encore plus le problème.

Mais si je vous annonçais que c’est du côté des gouvernements qu’il faut se tourner pour trouver ce qui provoque cette peur panique de manquer de papier de toilette, et autres denrées, je suis certaine que vous ne me croiriez pas.
Et pourtant c’est le cas !
Pour que ces comportements d’achats irrationnels cessent, les États doivent montrer qu’ils contrôlent la situation. Et ils doivent le faire en prenant des actions décisives et en maintenant une communication soutenue et transparente avec la population.
Ce qui n’est pas toujours le cas…

Un besoin permanent de contrôle

C’est dans une recherche que les journalistes de ouest-france, menée avec les professeurs de marketing Charlene Chen et Leonard Lee, que ces derniers ont constaté que « les consommateurs compensent une perte de contrôle perçue en achetant des produits de base, essentiels pour résoudre un problème ou accomplir une tâche ».

C’est la raison pour laquelle les gens se précipitent pour acheter du riz, des pâtes, des produits de nettoyage ou encore, et c’est le sujet de mon article aujourd’hui, du papier hygiénique. Tout ça dans des proportions illogiques et surtout en employant un comportement plutôt égoïste.

Ce genre de frénésie conduit à des hausses de prix et à des pénuries d’équipements sanitaires essentiels là où ils sont le plus nécessaires.

Cela est essentiellement dû au fait qu’en temps de crise les gens veulent absolument être dans l’action et non dans le débat d’idées.

C’est donc tout naturellement que, histoire d’apaiser leur anxiété et de les aider à retrouver un sentiment de contrôle, ils achètent compulsivement des matières qu’ils jugent indispensables. Et c’est en fait aux gouvernements d’agir. Il se doit de montrer qu’il a un plan en tête et qu’il prend des mesures pour résoudre la situation.


Un besoin de mesures concrètes

C’est bien souvent un manque de transparence du gouvernement qui favorise  la propagation de rumeurs.
L’une d’elles, concernant la pénurie de papier hygiénique, a conduit la population à stocker par exemple ces marchandises.

Il ne fait donc aucun doute que, pour dissiper le sentiment de panique, ces gouvernements doivent impérativement porter attention à la manière dont ils communiquent leurs mesures. Mais ils doivent le faire au bon moment et adopter une certaine fréquence de ces communications.

Il faut dire que la situation de toute pandémie est si volatile que les politiques gouvernementales peuvent parfois devoir évoluer rapidement pour y répondre.

Donc on peut dire que ces situations que l’on voit un peu partout déborder dans les magasins en France, avec ses rayons vidés de pâtes, de riz ou de papiers WC sont essentiellement dues à des rumeurs et au laxisme du gouvernement à ne pas les démentir assez vite pour apaiser les doutes.
Un manque volontaire ou pas de transparence du gouvernement…
Une manière également pour lui de profiter peut-être un peu de ces achats compulsifs de ses citoyens de ces produits hautement taxés…?

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez-ici pour la noter !

1 Trackback / Pingback

  1. [LOL] Il invente un gadget pour tenir les gens à 1 mètre de distance pour le COVID 19 - Toute l'actu insolite et étrange du jour !

Laisser un commentaire