Médecine : un bébé naît avec deux bouches, une anomalie rarissime !

Temps de lecture : 2 minutes

Voici un cas plutôt rarissime observé aux États-Unis il y a quelques mois de cela. Une petite fille est effectivement née avec deux bouches sur le visage



Un cas rare de bébé à deux bouches

C’est sur le site du midi libre que nous découvrons cette étrange histoire qui mérite toute notre attention, autour d’un bébé qui est né avec deux bouches à Charleston, en Caroline du Sud.

Les médecins se sont aperçus de cette malformation rarissime lors de l’échographie du troisième trimestre. On apprend qu’ils ont tout d’abord cru à la présence d’un kyste ou encore à un problème osseux. Ils iront même jusqu’à imaginer faire face à un tératome, procédé qui se produit lorsqu’un jumeau absorbe l’autre pendant la grossesse.

Des lèvres, des dents et une langue

Mais à la naissance du bébé, les médecins n’ont pas eu d’autre choix que de se rendre à l’évidence : il s’agissait bien ici d’une « cavité orale ».
Le bébé vient de naitre avec une seconde bouche présentant des lèvres, une langue et six dents cachées sur le côté du visage du bébé.
Il s’agit en fait d’un phénomène plutôt rarissime, qui n’a en fait été observé que 38 fois depuis 1900 selon le journal Skynews.

Une opération réussie

On apprend également que le bébé présentait alors avant l’intervention une chose  incroyable. En effet, sa langue effectuait les mêmes mouvements dans les deux bouches, alors que l’enfant ne semblait pas souffrir de cette malformation.

La langue et des dents ont été enlevées lors de l’opération. Photo : BMJ

Une opération a donc été menée pour la débarrasser de cette bouche supplémentaire et aucun traitement n’a été nécessaire.
Les seules séquelles visibles à ce jour, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous, sont un léger gonflement qui apparaît seulement en bas de son visage et fournie par l’étude publiée par BMJ Case Reports.

Un léger boursouflement remplace la seconde bouche. Photo : BMJ

On sait aujourd’hui, après six mois de suivi, que l’enfant ne présentait pas d’anomalie, qu’elle se nourrissait normalement et enfin que la petite fille va tout simplement bien.



Laisser un commentaire