Odarres, l’artiste qui peint des toiles de merde qui le font devenir riche

Dlaumor Odarres, peintre de toiles de merde
Temps de lecture : 4 minutes
0
(0)

Il le dit lui même : « mes toiles c’est de la merde ! Mais plus je les propose à prix d’or et plus elles se vendent…Alors je continue à faire de la merde… »

Est-ce qu’il profite d’un aura spécial qui se dégage de lui lorsqu’il fait une affaire, où est-ce que ce sont les voix de l’Art qui sont impénétrables ?

En tous cas, Dlaumor Odarres est un artiste à part entière, qui peint depuis toujours mais qui a commencé a percer en 2014 grâce à son oeuvre « R.A.S. Poutine, un président qui fait Führer en mars 2014 ». Un tableau d’une valeur si inestimable qui n’a encore jamais été vendu.

Dlaumor Odarres peintre de toile de merde

La toile « Cadenas 2 blondes » de Dlaumor Odarres – à vendre 350 000 euros

Il ne faut donc pas s’offusquer lorsque l’on détermine son art comme merdique puisque c’est lui-même qui en a fait sa marque de fabrique.
Il se vente partout proposer de la merde qui se vend à prix d’or et personne ne s’explique ce succès incroyable et insolite.

Certes l’artiste propose des créations numériques, des illustrations sur photoshop, mais pour 450 000 euros en moyenne par toile, vous avez droit quand même à recevoir chez-vous, à votre domicile, une impression sur toile avec cadre, proposée et envoyée par Vistaprint.

J’ai eu vraiment envie de rencontrer ce personnage haut en couleur, et nous nous sommes retrouvés alors dans une sorte de cave, très humide et isolée de tout.

C’est là que je lui ai posé la question inévitable : comment expliquez-vous ce succès ?

J’ai du talent et je mérite le succès que je connais à présent, même si j’estime encore vendre mes œuvres à un prix trop bas. 140 000 euros pour la plus merdique c’est encore pas assez !
Je compte ouvrir bientôt une galerie pour exposer la plupart de mes invendus.
Pour le succès, je pense que ce sont les toiles « R.A.S. Poutine, un président qui fait Führer en mars 2014 », « Suicidaire » et « Cadenas 2 Blondes » qui m’ont vraiment fait connaitre aux yeux du grand public.Il faut dire que ces 3 toiles ont été réalisées à un moment de ma vie vraiment charnière. Une période où je me sentais un peu rebelle et réfractaire au gouvernement en place…chose à ne pas vraiment assumer ouvertement lorsque l’on vit en Russie. Surtout lorsque l’on sort une toile comme « R.A.S Poutine » pendant la La crise de Crimée, crise diplomatique internationale consécutive à l’occupation de la péninsule de Crimée par des troupes russes, près de la frontière ukrainienne, à partir du 28 février 2014.

J’ai dû fuir le pays étant recherché par Poutine, laissant ma femme (blonde) et sombrant petit à petit dans la dépression… Les 3 tableaux reflètent assez cette période de ma vie passée.

La toile « R.A.S Poutine » de Dlaumor Odarres

Mais pour comprendre Dlaumor Odarres, il faut se pencher sur sa biographie et son parcours plutôt atypique.

Qui est donc Dlaumor Odarres ?

Dlaumor Odarres est un artiste designer de 40 ans, qui se dit né du croisement de la Lune et du Soleil quelque part dans une étable dans la campagne de Guéret dans la creuse.
Couvert de foin, au milieu de vaches et de cochons, son arrivée sur cette planète le vouait déjà a une destinée hors du commun…

Il se qualifie comme Le CyberArtiste d’aujourd’hui et de demain…

Mais c’est en 2012 que sa vie prendra un sens, lorsqu’il tente de créer le Mouvement du Temple de la Lune Solaire (le MTLS).
Un mouvement qui regroupait toutes les personnes qui essaient de sortir de sa tête et qui avait pour but ultime de défendre les droits de millions de flans outrés, caramélisés et dépressifs depuis le passage de la gauche au pouvoir du gouvernement Français sous le règne de Hollande 1er.
Mais voilà..il avait beau défendre le flan bafoué …son ingratitude (du certainement au fait qu’un flan ne parle pas) l’a totalement démotivé dans ses démarches et contraint à abandonner son regroupement.
C’est alors qu’il s’en est retourné à ses premiers amours…l’Art, qu’il mixera avec sa seconde passion, le numérique.

Aujourd’hui, il peut se venter réaliser des œuvres picturales hors dimensions qui n’intéressent plus vraiment que lui seul, puisqu’il peut arriver parfois qu’il dépasse le million pour une toile.


Mais qui achète ces toiles de merde ?

Dlaumor Odarres m’a fait survoler rapidement son carnet de contacts et j’ai pu voir des noms de politiques mais aussi de stars.
Comme je respecte cette éthique que nous avons tous dans le journalisme, je ne dévoilerai aucun client et ne dirai pas par exemple que j’ai vu défiler des noms comme Carlos Ghosn ou encore Jérôme Cahuzac, Bruce Wayne et Tony Stark

Il faut dire que les prix excessif de ces toiles permettent à l’artiste de réduire considérablement le nombre de ses acheteurs.

La toile « Suicidaire » de Dlaumor Odarres

La toile « SUICIDAIRE » par exemple, que vous voyez ci-dessus, proposée au format portrait  30 x 40 cm sur une toile tendue sur châssis en bois, avec une structure en bois très solide de 2 cm d’épaisseur, a été proposée pour une somme pharaonique. En coton d’une très grande qualité, dotée d’une densité de 340g/m² et proposée avec un système qui vous permet de l’accrocher solidement sur n’importe quel mur ; la toile s’est vendue 550 000 € au dirigeant d’un club de foot anonyme.

Sa toute dernière œuvre !

Peut-être craquerez-vous sur sa toute dernière toile de merde : « LES CASIMIR NINJAS » ?

« Les Casimir Ninjas » par Dlaumor Odarres

Pas de Pizzas pour Casimir ! Seulement du Bloubiboulga !
Une toile unique mise en vente à seulement 350 450 €.

Dlaumor Odarres précise qu’il accepte les paiement Paypal.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez-ici pour la noter !

à propos de l’auteur de cet article

Norbert 1er | Roi de Francie
Je suis le debut de toute chose et la fin de rien. Autoproclamé Roi de Francie, je me fixe pour principal objectif de devenir millionnaire d'ici 20 ans avec les campagnes Adsens de Google sur mon blog et vise donc les 10 000 lecteurs par jour avant l'éradication totale du Coronavirus dans le monde.
Pour ce qui est de ce site : c'est vraiment du n'importe quoi...mais c'est chez moi alors si tu n'es pas content de ce que tu y lis, tu peux toujours retourner sur le Figaro ou le Monde

1 Trackback / Pingback

  1. Damien Ducon, l'artiste possédé par la nature qui peint sur les sons ! - Bienvenue sur le blog de Norbert 1er, Roi de Francie

Laisser un commentaire