Quittant son confinement pour acheter des croissants, il percute un poteau et prive 70 habitants d’Internet

Temps de lecture : 2 minutes

Comme on le dit si bien depuis des lustres : « l’Enfer…c’est les autres ». On ne sait pas si il y aura une place au paradis pour ce jeune ardéchois qui est sorti de son confinement afin d’acheter des croissants dimanche 22 mars, avant de percuter un poteau téléphonique parce qu’il roulait certainement trop vite, privant pas la même occasion 70 habitants d’Internet.



Le boulet du coronavirus

C’est sur le site de la Depeche.fr que je découvre cette histoire qui s’est déroulée dimanche 22 mars 2020.
Un jeune homme de 24 ans, habitant de Saint-Laurent-du-Pape, brave le confinement vers 5h20 du matin pour partir acheter des croissants dans la boulangerie du coin.
France Bleu Drôme Ardèche expliquera que, roulant très certainement à trop vive allure, il perdra alors le contrôle de son véhicule sur la Départementale 120 à l’entrée de la commune de Saint-Fortunat-sur-Eyrieux.

Mais cela ne s’arrête pas là puisque le jeune homme percutera dans la foulée un poteau téléphonique avant de chuter dans un ravin de plusieurs mètres.
Il lui manquait peut-être un café ou deux dans l’organisme avant d’entrer en croisade pour le croissant perdu. Mais il ne manquait pas de chance puisqu’il s’en sort juste blessé à l’épaule et au genou.
L’Ardéchois a effectivement réussi à sortir in extremis de son véhicule avant que ce dernier ne prenne feu et s’est rendu ensuite chez lui à pied, parcourant sept kilomètres sans ses croissants.


Dommage collatéral

Il ne faudra pas bien longtemps aux gendarmes de la région pour rapidement retrouver le jeune homme, notamment  grâce à la plaque minéralogique de sa voiture.
Le jeune homme n’aura pas d’autre choix que de reconnaitre les faits en expliquant avoir juste voulu sortir pour acheter des croissants frais à la boulangerie.

Il devrait être convoqué prochainement à la gendarmerie pour se voir notifier ses infractions.
Mais le plus dingue dans tout ça, c’est que son accident a eu une autre conséquence plutôt fâcheuse pour ses semblables qui tentent depuis plusieurs jour de s’occuper comme ils peuvent en cette période de confinement. En effet, tout un quartier de Saint-Fortunat-sur-Eyrieux a été privé de téléphone et d’Internet pendant plusieurs heures…

On peut imaginer la colère de ces habitants privés de Pornhub gratuit, de Netflix ou encore de BFM.TV, qui pourraient bien être capables de lapider cette personne sur la place publique pour un acte aussi impardonnable que de priver d’Internet des familles obligées de rester chez elles en période de pandémie.

Laisser un commentaire