[LOL] Un boulanger breton agresse violemment un client à cause du terme chocolatine

Image par David D de Pixabay
Temps de lecture : 3 minutes
0
(0)

Un boulanger breton agresse violemment un client qui lui demande une chocolatine au lieu d’un pain au chocolat !




Le monde est totalement tourné vers les crises comme celle de la réforme des retraites ou encore l’épidémie du coronavirus. Mais qu’en est-il vraiment de l’intérêt que nous devrions porter à nos petits artisans de Francie ?

La guerre des pains

Il est 8 heures du matin lorsque Michel, un artisan boulanger de Saint-Suliac en Ile-et-Vilaine, prend quelques minutes la place de sa femme à la caisse de sa boulangerie.
Profitant de sa fin de service, il se sert un café et lui propose de tenir la boutique quelques instants avec elle.

C’est un rituel qui se déroule tous les jours depuis 20 ans, époque à laquelle il a ouvert sa boulangerie dans cette commune de Saint-Suliac.

Mais ce mardi 11 février 2020 sera bien différent des autres, avec la venue d’un étranger au village qui aura le mérite d’avoir bouleversé la journée des habitants.

L’homme entre, sans même adresser un bonjour de politesse, se dirige vers l’étale de notre boulanger, pointe du doigt une pâtisserie et déclare : « mettez moi 3 de vos chocolatines s’il vous plait ! »

Michel reste quelques seconde silencieux, comme surpris et choqué.
Il lui expliquera ne pas comprendre de quoi voulait bien lui parler ce client et insistera sur le fait qu’il n’a pas de chocolatines.
Lui ne fait que des pains au chocolat !

Le ton monte dans la boutique

Et en effet, Michel nous expliquera avoir déclaré calmement et poliment que ce qu’il proposait n’étaient pas des « chocolatines » mais des « pains au chocolat ».

Moi je suis boulanger depuis 20 ans à Saint-Suliac ! ça fait 20 ans que je fabrique et vend des pains au chocolat et je sais encore comment s’appelle les pâtisseries que je réalise !
Lui sort de je ne sais où et me demande de lui servir des chocolatruc je sais pas quoi ! Au début je suis resté diplomate.

Mais la réponse du client ne se fera pas bien attendre longtemps :

Je me fou de comment vous appelez ça ici, on est en France et en France on appelle tes merdes des chocolatines ! Que tu sois d’accord ou pas…moi je te demande de me servir ces chocolatines.

Jacquie, la femme de Michel (oui le couple de boulangers s’appelle Jacquie et Michel…et alors ?) connait très bien son mari et sait déjà que la discussion va très vite virer au bourre-pif !
Elle saisit le téléphone lorsqu’elle voit son compagnon devenir rouge et faire le tour pour rejoindre le client au milieu de la boutique.
La dernière fois qu’elle l’avait vu de la sorte, c’était lorsqu’il avait fait une réaction violente à un abus de consommation de Chouchen lors du baptême de son petit neveu.

Elle aura tout juste le temps de composer le 17 pour prévenir la police que Michel empoigne le type, le plaque contre le mur et lui assène de violentes baffes à la Bud Spencer au visage.

Le client hurle tout en continuant d’affirmer qu’il appellera toujours ça des Chocolatine, alors que Michel, entre deux services de claques, lui demandera de prononcer bien fort le mot  » Pain au Chocolat ! ».

Tout se calmera lorsque le client tombera dans les vapes, gisant sur le sol pendant de longues minutes, comme si de rien était, se faisant enjamber par les autres clients de la matinée venu acheter des « pains au chocolat ». Une fois la Gendarmerie arrivée, 45 minutes plus tard, ils évacueront le corps jusqu’au Centre Hospitalier De Saint Malo.



Plus tard, Michel le boulanger témoignera dans un journal local :

J’ai vu rouge quand il m’a demandé de lui servir des chocolatine. Bon moi j’appelle ça des pains au chocolat et avec le recul je me rend compte que j’ai été un peu excessif dans mes gestes. De là vouloir lui faire rentrer que ça s’appelle ainsi, à grands coups de baffes dans la tronche…mon attitude était bien démesurée.
En plus, qu’on appelle ça pain au chocolat ou chocolatine…en fin de compte je m’en fou royalement, puisque moi ce que j’aime vendre le plus ce sont des crêpes ! Nous sommes en Bretagne ici ! Nous c’est les crêpes !
Et si quelqu’un n’est pas d’accord avec ça, qu’il passe à la boutique pour me le dire droit dans les yeux !

_________________

Ceci est un article humoristique/parodique/Satirique
Il raconte une histoire totalement fictive ou inspirée d’un fait réel, destiné à vous détendre dans le cadre de la rubrique Humour de actualite-insolite.com et ne peut donc en aucun cas être considéré comme une source d’information crédible.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez-ici pour la noter !

à propos de l’auteur de cet article

Serrado Romuald | Rédacteur en Chef
Rédacteur Web SEO, webdesigner et cartooniste depuis 2002 avec http://www.creations-mascottes.com, je gère ce site informatif indépendant et libre qui propose une revue de presse quotidienne de toute l'actualité insolite et étrange et une rubrique humour et satirique totalement assumée.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire