Un chaton naît aux États-Unis…avec deux têtes !

Temps de lecture : 2 minutes

Né mercredi 20 mai dans l’Oregon, « Biscuits and Gravy » était  un chaton à deux têtes qui est décédé malheureusement trois jours plus tard, malgré les soins de ses maîtres. L’animal était doté d’un tronc cérébral unique mais de deux bouches et quatre yeux



Il faut savoir que les bébés chats présentant cette particularité survivent rarement plus d’une journée.

C’est sur le site Ouest-France que nous apprenons qu’un chaton à deux têtes est né mercredi 20 mai dans une ferme de la famille King dans l’Oregon (États-Unis).
On découvre alors que, parmi les six bébés auxquels a donné naissance la chatte Keenly, se trouvait un petit animal doté de deux truffes, deux bouches et quatre yeux.

Il a reçu alors le prénom composé « Biscuits and Gravy » (petits pains et jus de viande en français).

Le chaton est cependant décédé au bout de trois jours

Ce sont les King qui annonceront eux-même la nouvelle sur les pages des réseaux sociaux  spécialement créées pour partager les évolutions de leur « chat de Janus ».
C’est une appellation utilisée pour désigner les chats à deux visages.

Kayla King écrira alors sur Instagram suite à son décès :

Je me sens privilégiée d’avoir pu faire partie de l’histoire de Biscuits and Gravy et de la façon dont il a apporté de la joie et de l’espoir à tant de monde. Nous l’aimions, nous en avons pris soin et il est mort dans mes mains.

L’Américaine raconte ensuite  que le bébé chat se nourrissait correctement mais ne prenait cependant pas de poids.

Il ne grandissait pas. C’est beaucoup d’effort pour un petit gars comme lui de soutenir une grande tête et deux visages complets.




Malgré les efforts de ses maîtres qui ont pourtant tout fait pour aider le chaton à survivre, le petit chaton n’a pas échappé à un triste sort.
BJ King, un peu avant le décès de l’animal, témoignera :

C’est comme avoir un nouveau-né. Nous avons mis un réveil toutes les deux heures pour lui donner à manger […]. Nous faisons en sorte qu’il reste au chaud en permanence. Il est pelotonné dans la chemise de ma femme quasiment toute la journée.

Une histoire de chaton qui se termine plutôt mal, mais que nous devions cependant raconter pour, en quelque sorte, laisser une trace du passage de Biscuits and Gravy sur notre planète.

 

 

Laisser un commentaire