Un couple contrôlé en train de faire l’amour dans la voiture en plein confinement Covid 19

Temps de lecture : 2 minutes

Deux personnes viennent d’être contrôlées, dans le Doubs en Bourgogne Franche-Comté, en train de faire l’amour dans la voiture. Elles présentent alors une attestation avec le motif « activité physique »



Alors qu’ils effectuaient des contrôles dans le pays de Montbéliard, les gendarmes ont surpris un couple en plein ébat sexuel dans un bois dans le Doubs.

La palme de l’excuse la plus cocasse

C’est un article publié ce jour sur vibration.fr qui attire notre attention. En effet, on y découvre la drôle et insolite histoire d’un couple qui remporte sans aucun doute la palme de l’excuse la plus cocasse depuis le début de ce confinement lié au Coronavirus en France !
C’est le journal L’Est Républicain qui rapportera cette nouvelle qui n’amusera peut-être pas tout le monde en ces jours de restrictions de sorties…


Un couple qui n’a pas froid aux yeux

Alors qu’ils sont contrôlés en plein ébat sexuel dans leur voiture située, un peu en retrait dans un bois de Mathay, l’homme et la femme ont tous deux présenté une attestation dérogatoire de déplacement aux gendarmes. Pour le coup, celle-ci est parfaitement remplie puis que lui avait coché la case « exercices physiques » tandis qu’elle avait coché la case « courses de première nécessité ».

Ce qui ne les empêchera pas d’écoper chacun d’une amende de 135 euros. En effet, leur excuse n’a pas été considérée par les gendarmes comme une raison valable de sortir de chez soi, et on peut le comprendre.

Mais cette histoire n’est pas un cas isolé puisque nous avons également eu affaire à un cas similaire quelques jours plus tôt avec un  jeune couple a eu exactement la même sanction après avoir été découvert en fâcheuse position dans une voiture stationnée tout près de l’aérodrome de Courcelles-les-Montbéliard, situé dans le même département.

Mais ces derniers n’avaient cependant pas pris la peine de remplir le document obligatoire imposé par le gouvernement pour chaque sortie à l’extérieur.

Laisser un commentaire