Un français se perd dans les Pyrénées en allant acheter des cigarettes en Espagne

Temps de lecture : 2 minutes

Un habitant de Perpignan est retrouvé épuisé, grelottant de froid et perdu sur les hauteurs du Perthus, village proche de la frontière avec l’Espagne, en allant acheter des cigarettes



Les fumeurs des régions frontalières de l’Espagne ont l’habitude de s’y ravitailler en cigarettes, moins chères qu’en France.

Nous avons notre idiot du jour et c’est un habitant de Perpignan qui décroche le titre aujourd’hui sur actualite-insolite.com !

#RestezchezvousBordel !

Malgré le confinement qui n’est pas vraiment, il faut bien l’avouer, respecté par une grande partie de la population française, un homme s’est perdu dans les Pyrénées alors qu’il était parti à pied acheter ses cigarettes, selon les gendarmes et la nouvelle recueillie sur le site actu.orange.fr.

Le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) des Pyrénées Orientales (sud de la France) ne manquera pas de dénoncer sur les réseaux sociaux le manque de civisme de cet habitant de Perpignan. Ce dernier sera même retrouvé « épuisé, grelottant de froid et perdu sur les hauteurs du Perthus », village proche de la frontière avec l’Espagne.



En pleine période de confinement lié au Covid-19, il aura fallut  aux autorités mobiliser un hélicoptère de la Sécurité civile et « déployer les grands moyens » pour le secourir.
Les gendarmes expliquent alors :

« Ce jeune homme, parti de Perpignan en voiture, a été refoulé aux postes de contrôle entre la France et l’Espagne alors qu’il souhaitait se rendre à la Jonquère. Il a alors décidé de partir par un chemin de randonnée, espérant franchir la frontière par la montagne »

S’ensuivra un accident, voyant le type ensuite tomber dans un ruisseau, dans des ronces, avant d’appeler les secours.

Après son hélitreuillage, il a été verbalisé, et devra s’acquitter de l’amende de 135 euros, pour non respect du confinement. De nombreuses personnes réagissent sur Facebook et affirment qu’il méritait une amende bien plus sévère.
Et vous ?

Laisser un commentaire