Un homme menace de faire un « carnage » chez ses « voisines trop bruyantes »

Temps de lecture : 2 minutes

Un homme appelle la Gendarmerie de Tours en menaçant ses « voisines » trop bruyantes et en déclarant être prêt à faire « faire un carnage »…alors que ce sont en fait de simples grenouilles…




On peut dire que le confinement n’est pas plus facile en campagne qu’en ville pour certains…

Y’en a marre de la marre !

C’est du côté de l’Indre-et-Loire que nous nous rendons aujourd’hui pour cette drôle d’histoire insolite racontée par francebleu.fr sur le site web de la radio.
La radio nous raconte en effet qu’un homme a téléphoné aux gendarmes d’Indre-et-Loire la semaine dernière pour se plaindre de ses voisines « trop bruyantes ».
Il menaçait alors « de faire un carnage », juste avant que les forces de l’ordre découvrent, après vérification, que le bruit venait de la mare d’à côté.
Les voisines ne sont autres que de nombreuses grenouilles qui agacent alors ce Tourangeau qui ne manquera pas de décrocher son téléphone pour tomber sur le centre opérationnel de la gendarmerie de Tours, la semaine dernière.


Confinement pour l’homme et reproduction pour la grenouille

Les gendarmes sont très inquiets par ces propos et s’empressent de questionner leur interlocuteur pour en savoir un peu plus sur ces voisines. Ils découvriront très vite que les voisines de cet homme, qui réside dans une petite commune au sud de Tours, sont effectivement particulièrement bruyantes.

Excédé et en furie, il s’est présenté chez son voisin propriétaire de la mare qui héberge… de nombreuses grenouilles particulièrement loquaces en cette période de reproduction.

Les gendarmes d’Indre-et-Loire réagissent alors sur leur page Facebook, en ironisant la chose, à cette histoire qui sera classée sans suite.

À ce stade, le dangereux meneur du groupe qui perturbe la quiétude de cette paisible commune rurale n’a pas encore été interpellé, malgré un signalement assez précis et le portrait robot joint.

 

Laisser un commentaire