Un jackpot de plus d’un million d’euros à l’Euromillions empoché par l’État

Temps de lecture : 2 minutes

Faute d’avoir trouvé son gagnant à l’Euromillions, un jackpot de plus d’un million d’euros est empoché par l’État



Quelle malchance pour ce mystérieux gagnant de l’Euromillions qui ne s’est pas présenté à temps pour réclamer son gain.
Un oubli ou une omission qui aura pour conséquence, selon la règle en vigueur, de voir ce million d’euros gagné être empoché par l’État…

1.047.023 euros et 20 centimes

C’est sur le site de 20minutes.fr que j’apprends aujourd’hui que le gouvernement peut s’estimer heureux et dire merci à un citoyen anonyme, recherché désespérément depuis plusieurs semaines par la Française des Jeux​, pour récupérer son gain de pas moins de 1.047.023 euros et 20 centimes.

Nous sommes alors le 20 décembre 2020 et le tirage de l’Euromillions enregistre un joueur chanceux, qui avait validé son ticket dans un bureau de tabac du centre commercial Grand Littoral de Marseille.
Ce joueur avait jusqu’à cette semaine, exactement le mardi 18 février minuit, pour se manifester et empocher cette jolie somme.

Il perd définitivement son million

La Française des jeux déclarera alors officiellement que le gagnant n’a pas donné signe de vie et qu’il demeure donc, toujours à ce jour, inconnu.
Les conséquences pour lui sont dramatiques puisqu’il perd définitivement son jackpot.
Mais ce qui est encore plus inadmissible pour certains Français, c’est qu’il sera reversé à l’État, selon la règle en vigueur dans ce cas de figure.


Juste une histoire de rang

Il faut savoir que, jusqu’au 15 novembre dernier, le gain était reversé sous forme de fonds de réserve pour des opérations commerciales.
Mais si depuis la loi Pacte, les rangs 1 de l’Euromillions, du Loto, les codes gagnants du Loto et les gagnants de Mymillion sont toujours reversés à ce fonds de réserve, il faut savoir cependant que tous les autres rangs sont désormais reversés à l’État.

Dans ce cas précis, il s’agissait donc d’un gagnant au rang deux, qui sera donc donateur à son insu d’un million à l’État, une somme jamais vue depuis une quinzaine d’années…

Avouez qu’il y a de quoi rager quand même…

Laisser un commentaire