Une adaptation de la fuite de Carlos Ghosn au Liban bientôt sur Netflix ?

Temps de lecture : 2 minutes

La fuite de Carlos Ghosn au Liban sera très probablement le sujet d’une adaptation bientôt sur Netflix

Difficile à croire et pourtant si classique ! L’ancien PDG de Renault Nissan, qui a fui le Japon, aurait signé pendant sa cavale une exclusivité avec la plateforme Netflix

Carlos Ghosn superstar

On peut détester le personnage, mais on peut aussi avouer qu’il sait sacrement se montrer opportuniste au bon moment. Après avoir déclenché un nouveau phénomène de mode idiote sur les réseaux sociaux avec le challenge « joue à être Carlos Ghosn », notre si célèbre PDG fait encore et toujours parler de lui après sa fuite au Liban, qui est bien réelle et qui ressemble tellement à une fiction qu’elle pourrait être prochainement adaptée sur Netflix.

C’est Le Monde qui lâche le scoop sur l’ancien PDG de Renault-Nissan qui aurait donc signé pour le coup, il y a quelques mois de cela, une exclusivité avec la plateforme de streaming.

Une nouvelle qui est appuyée par Le New York Times qui précise dans sa tribune que Carlos Ghosn aurait reçu la visite du producteur américain  lorsqu’il se trouvait au Japon.
John Lesher notamment connu pour avoir produit Birdman d’Alejandro Gonzalez Inarritu aurait effectivement passé quelques heures avec lui.


L’Affaire Carlos Ghosn

Alors qu’il était accusé de malversations financières, Carlos Ghosn était assigné à résidence au Japon suite à un séjour de 130 jours en prison. Il parviendra à s’échapper vers le Liban, caché dans une caisse, et déclarera cependant n’avoir jamais « fui la justice », mais plutôt s’être  soustrait à un système « partial » et à la « persécution politique ».

Pour s’échapper, Carlos Ghosn aurait fait escale en Turquie. Tout cela grâce à la location  « illégale » de deux jets privés et il est soupçonné d’avoir quitté le Japon, soit en échappant aux contrôles, soit sous une fausse identité.

Il ne restait plus ensuite à l’ancien PDG de Renault-Nissan d’entrer « légalement » au Liban, en étant muni d’un passeport français et d’une carte d’identité libanaise.
N’hésitez pas à commenter et à donner vos impressions ci-dessous !

Laisser un commentaire