Une étude montre que les chiens errants peuvent avoir la capacité innée de lire dans nos pensées

Temps de lecture : 2 minutes
0
(0)

Une étude toute récente, réalisée par des spécialistes en Inde, dévoile la capacité des chiens errants à lire dans nos pensées !

D’après une étude publiée dans la revue scientifique Frontiers in Psychology, les chiens errants qui n’ont jamais eu le moindre contact avec l’Homme peuvent avoir la capacité innée de comprendre certains de nos gestes, juste en nous observant…

Des conclusions importantes concernant les chiens errants

C’est donc d’après une étude autour de nombreux chiens à travers plusieurs villes du pays, qui vient d’être publiée le 17 janvier dans la revue scientifique Frontiers in Psychology, que des chercheurs indiens ont tiré d’insolites conclusions très importantes concernant nos amis les chiens errants.

La conclusion est plutôt encourageante puisque les spécialistes affirment que ces chiens errants, qui n’ont en fait «jamais eu d’interactions» avec l’homme, semblent être capables de réagir à des gestes complexes, juste en le regardant.

Une étude très sérieuse

Pour réaliser cette étude, les scientifiques ont tout simplement offert aux animaux deux bols fermés.
Ils désigneront alors du doigt l’un d’entre eux et constateront que la moitié des chiens environ ne s’en approchera pas.

Ce qui permet aux spécialistes d’en conclure que ce refus était très certainement dû à d’antérieurs contacts plutôt désagréables avec l’Homme par le passé.
Cependant, parmi les animaux restants, quelque 80% ont suivi correctement le geste.

Anindita Bhadra, de l’Institut indien d’éducation et de recherches scientifiques Kolkata (Indian Institute of Science Education and Research Kolkata), expliquera :

«Cela veut dire qu’ils surveillent de près l’Homme, qu’ils rencontrent pour la première fois, et qu’ils appliquent leur conception des humains pour prendre une décision.
Une telle aptitude montre leur intelligence et adaptabilité ».



Un espoir de coexistence avec l’Homme

Mais derrière cette expérience et cette étude, se cache en fait un grand espoir de la part des spécialistes qui aimeraient que cette capacité permette de réduire considérablement les conflits entre ces animaux et l’Humain.
Des conflits qui se produisent malheureusement un peu partout dans le monde.

Anindita Bhadra ajoutera :

«Nous devons nous rendre compte que les chiens sont des animaux intelligents qui peuvent coexister avec nous.
Ils sont assez capables de comprendre notre langage corporel et nous devons leur donner leur espace».

Qu’est-ce qu’il en pense Grumpy Séraphin ? (c) Adipson

Illustration : Grumpy Séraphin par Adipson

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez-ici pour la noter !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire